L’Alcazaba de l’Alhambra, Grenade (Andalousie)


Alcazaba de Grenade, Andalousie.

Alcazaba de Grenade, Andalousie.

Les Alcazabas sont des enceintes fortifiées et des centres militaires de défense face aussi bien aux ennemis qu’aux soulèvements internes.

L’Alcazaba de Grenade est, ensemble avec les tours Bermeilles (Torres Bermejas), la partie la plus ancienne de l’Alhambra.

Le premier document qui existe sur l’Alcazaba de Grenade date du IXème siècle, construite apparemment par Ben Sawwar Hamdun pendant la lutte entre les Arabes et les muladis. Ce fut Mohamed I qui fortifia l’ensemble et fit construite les autres tours: la Quebrada, celle de l’Homenaje et celle de la Vela. Et c’est à partir de ce moment-là que l’Alcazaba devint une authentique forteresse et résidence royale.

L’Alcazaba de l’Ahambra fut complètement abandonnée et négligée pendant longtemps. Ce fut vers la fin du XIXème -début XXème siècle que les travaux de restauration, exploration et assainissement commencèrent.

Pour visiter l’Alcazaba de Grenade, il faut accéder par la place d’Armes. Là se trouvaient les maisons et les casernes des soldats. Actuellement, on peut voir les traces des différentes pièces délimitées par des petits murs (voir image ci-dessus). On peut visiter également, à l’entrée de l’Alacaza, le Jardin de Los Adarves où l’on trouve des cyprès, des fleurs et de nombreuses fontaines.

En vous promenant jusqu’à la partie la plus occidentale du jardin, vous arriverez à un magnifique mirador. De là part la muraille qui unit les Torres Bermejas et où l’on trouve une inscription avec les célèbres lignes du poète mexicain Francisco A. de Icaza: « Dale limosna, mujer, Que no hay en la vida nada Como la pena de ser, Ciego en Granada » (en fr. « Donne-lui l’aumône, femme, qu’il n’y a rien de plus triste dans la vie que le fait d’être aveugle à Grenade »)

Finalement, lors de votre visite à l’Alcazaba de l’Alhambra, ne manquez pas les magnifiques vues sur la ville de Grenade et sur les cimes de Sierra Nevada que l’on peut apprécier depuis la tour de la Vela. À cette tour, les Rois catholiques y firent installer une cloche pour signaler aux paysans l’heure d’arrosage des champs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s