Que voir et que faire dans la province de Séville (Andalousie)


Province de Séville (Estepa)

Province de Séville (Estepa)

Séville, capitale de l’Andalousie, est la plus grande et la plus peuplée province de cette Communauté Autonome qui, en tout, a 8 provinces : Malaga, Cadix, Huelva, Córdoba, Jaén, Grenade et Almeria. Le fleuve Guadalquivir, autrefois appelé Betis par les phéniciens, divise Séville en deux : Sierra Morena dans le Nord et la Sierra du Sud.

Séville est une ville emblématique de renommée universelle, son origine se remonte au premier millénaire avant CJ, coïncidant avec les colonisations phéniciennes et tartessiennes. Les romains et les arabes ont laissé une empreinte culturelle et monumentale indélébile. Aussi, au XVIème siècle, Séville vécut une période de grande splendeur. Au port de Séville arrivèrent des marchandises de toute l’Europe et des métaux précieux du Nouveau Monde. Tout ceci contribua au développement de l’occident européen.

Son port fluvial fut la destination privilégiée du commerce des Indes occidentales. La confluence des fleuves et des terres ont facilité la croissance économique rapide de la vallée et les terres environnantes. En outre, Séville est une destination touristique privilégiée grâce à ses manifestations artistiques et folkloriques. Il faut dire aussi, que l’Exposition Universelle de l’année 1992 favorise encore plus la bonne renommée de Séville.

Séville, ville monumentale par excellence : la Cathédrale, l’Alcazar, l’Archive des Indes, le Musée Archéologique provincial, etc. (pour plus d’information : « Que voir à Séville »). Une autre visite qu’il ne faut pas oublier lorsque vous viendrez à Séville, c’est la visite au parc à thème Isla Mágica (Île Magique). Une expérience magique, pour grands et petits, qui nous enmène au temps de la découverte des Amériques.

La province de Séville offre un paysage très riche et varié: des grandes zones marécageuses, des nombreux sentiers en montagne, des pâturages parsemés de chênes verts, des plateaux avec des collines peu élevées où reposent des villages très accueillants et des villes monumentales, témoins d’un important passé historique.

Les municipalités de Séville sont nombreuses. Entre elles, Carmona, située sur une colline et dominant une large vallée, c’est une ville avec un riche patrimoine historique ; Marchena, ville déclarée en 1966 site historique et artistique et célèbre pour le chant flamenco; Morón de la Frontera, patrimoine historique, culturel et artistique ; Estepa,  typique village de montagne, avec des rues en pente, des maisons finies en pierre et chaux, air pur de la montagne et sensations de calme et tranquillité.

Une autre ville à visiter dans la province de Séville, c’est Écija.  Elle a été déclarée site historique et artistique en 1966, son patrimoine historique est si important que la ville est connue avec le nom de « La Ville des Tours ». Comme curiosité, Écija est appelée populairement « La poêle d’Andalousie » et ceci parce qu’il fait tellement chaud en été que l’on dit l’on peut frire des œufs sur les trottoirs de ses rues.

Aussi importante c’est la ville d’Osuna. Il s’agit d’une enclave Renaissance et Barroque dont sa richesse patrimoniale est due en grande partie aux Ducs d’Osuna. Perchée au sommet d’une colline, à ses pieds s’étend la campagne sévillane. Comme monument important à Osuna, on peut visiter : la Colegiata Santa María de la Asunción (Osuna), une église construite autour de 1531 et qui garde entre ses murs de nombreuses pièces d’art ; et le Couvent de la Encarnación, un cloître du XVIème siècle dont sa construction finit en 1549. Ouvert actuellement pour des visites touristiques.

Une autre visite à ne pas rater pour son intérêt historique et culturel: les Ruines d’Italica. Il s’agit de la première ville romaine fondée (206-205 avant JC) en Hispania. Elle se trouve dans la municipalité de Santiponce, Séville. À voir son amphithéâtre, les maisons décorées avec des mosaïques, etc.

Quant à la gastronomie de Séville et sa province, elle est caractérisée par l’abondance de ses ressources culinaires : Oliviers, vignes, orangers, amandiers, etc. Mais aussi les viandes de gibier, les produits dérivés des porcs qui sont élevés dans les pâturages, les poissons et fruits de mer de la côte andalouse, etc.  Et, pour compléter l’offre gastronomique, on a des potages, les ragoûts, les desserts traditionnels et les mantecados (gâteaux secs) artisanaux d’Estepa.

Rien que des bonnes raisons pour venir visiter Séville et sa province!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s