Que voir à Huelva (Andalousie)


Vue aérienne de la mine de Rio Tinto à Huelva

Vue aérienne de la mine de Rio Tinto à Huelva

La capitale de la province se trouve dans le triangle formé par la confluence des rivières Tinto et Odiel. Dans une zone de grand intérêt naturel, parce que dans la zone environnante sont le Parc Naturel des Marais Odiel, le Parc Naturel des Enebrales à Punta Umbria et le Parc Naturel des Lagunas de Palos et Las Madres, la Réserve Naturelle de la lagune El Portil et le Parc Naturel de l’Estero de Rubio-Domingue. Tous grands domaines d’intérêt écologique, pour la diversité de sa flore et sa faune.

La ville a toujours été liée aux événements liés à la découverte et la conquête de l’Amérique, et reste encore aujourd’hui la plus grande ville andalouse de la vocation latino-américaine, comme en témoigne le Festival du film latino-américain. En quelques kilomètres se trouve le monastère de La Rabida et Puerto de Palos, où Christophe Colomb partit sur ​​sa conquête de l’Amérique.

La ville a conservé de nombreux échantillons architecturaux et urbains qui témoignent de son histoire et de l’évolution. Des récentes études archéologiques confirment que c’est précisément ici, à la confluence des rivières Tinto et Odiel, où se trouvait le village de Tartessos et sa civilisation. Plus tard, du VII au V siécle a.c., se sont installés dans la ville Phéniciens et les Carthaginois qui ont exploité ses mines d’argent.

Autour de l’an 194 avant J.-C., la ville fut conquise par les Romains et nommée Onuba. Pendant la période d’Al-Andalus, Huelva devrait être une grande ville dont le port a été ouvert au commerce avec l’Afrique et Algésiras, Malaga et Séville. La conquête chrétienne a été menée par Alphonse X en 1262.

Monuments remarquables à la capitale:

– Cathédrale de la Merced: bâtiment de la Renaissance et baroque de style colonial construit au début du XVIIe siècle. A côté de lui, dans la Plaza de la Merced, est l’ancien couvent de la Merced, de la même époque, et la maison actuelle de l’Université de Huelva.

Marisma d´ OdielL’accès au marais est par le pont qui relie Punta Umbria avec la capitale. Vous pouvez trouver d’oiseaux et des caméléons, l’une des plus grandes colonies d’oiseaux du sud de l’Europe.

Eglise de San Pedro: temple de style mudéjar XIV-XV siècle. Assis sur une ancienne mosquée. Il est situé en plein cœur de la ville.

Muelle del Tinto: projeté en 1874 par les ingénieurs de George Bruce et Thomas Gibson. Il est devenu opérationnel en 1876 pour faciliter le transport du minerai des mines de Andevalo jusqu’a le port de Huelva. A cessé ses activités en 1975. Maintenant, vous pouvez marcher à travers elle et profiter des couchers de soleil.

Columbus Monument: De 36 mètres de hauteur. C’était un cadeau des États-Unis. Situé sur l’Avenida Francisco Monténégro, populairement connu sous le nom de Punta del Sebo.

Musée provincial de Huelva: Situé à Alameda Sundheim de la capitale. Ce musée a des vestiges archéologiques sur l’histoire de la province: l’âge des métaux, Tartessos, romains.

Autres données d’intérêt dans la province:

–  L´hermitage del Rocio: Situé en Almonte. Il célèbre toute l´année  le pèlerinage du Rocío. Dans la chapelle,  vous pourez  voir la Vierge del Rocio.

 Parc national et naturel de Doñana: vous pourrez observer plus de 300 espèces d’oiseaux chaque année, aquatique et terrestre, européen et africain , avec de nombreuses espèces d’arbres, fleurs et des arbustes.

– Monastère de la RábidaDe style gothique-mudéjar du siscle XIV – XV. Il a été déclaré monument national en 1856. Il a accueilli  a Christophe Colon.

Rio Tinto Mines: visite des mines sur le train touristique pour informer les voyageurs sur les caractéristiques et l’histoire qui court cette région unique.

– Le Château de CorteganaEst une forteresse médiévale , est aujourd’hui un musée et un centre de célébration de la Feria Cortegana Médiévale.

– La Mosquée de Almonaster la RealStyle romain, gothique – almohade a été classé comme monument historique en 1931.

4 réflexions sur “Que voir à Huelva (Andalousie)

  1. BlaBlaCar est aussi très efficace en Espagne… Et, c’est l’occasion de faire de bonnes rencontres et de pratiquer la langue…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s