Que voir au Valle de Genal (Malaga, Andalousie)


panoramique d´Atajate

Situé entre la montagne des Naiges et la montagneuse de Ronda, le Valle de Genal présume être l’un des zones les plus attrayantes de la province, caractérisé pour son abondante forêt châtaigne épais fourré méditerranéen, même que de minuscule village bien intégrés dans le paysage. Géographiquement est divisé dans la haute et basse Genal.
Igualeja : Un ensemble complexe urbain au bord de la source de la rivière Genal et la première partie de son cour. Le clocher de l’èglise est le minaret de la ancienne mosquée.

Cartajima : Est un petit village que soulignant en particulier pour son enclave, entouré de forêts et les collines calcaires. Sur le village se trouve l’église de le Rosario, du s. XVI, que conserve sa enchanté saveur rurale. Certains inhabitée musulman et les restes des thermes romains entourent la place.

Alpandeire : L’èglise du village, dont l’air monumental lui a valu le surnom de de Cathédrale de le Genal, a été appelé à propos plus élever, contempler la vie comme l’un de ses fils les plus illustres : le bilot Fray Leopoldo d’Alpandeire.

Banalauría : Conserve parfaitement l’image d’un village andalus de maisons anciennes, places tranquilles et rues en pentes. Entre son patrimoine faut souligner la mairie du s. XVIII.

Cañon du vautour : Près de Benalauría, cette impressionnante canon que peut atteindre les 200 m d’altitude, conserve une luxuriant et une original végétation riveraine. A été déclaré Monument Naturel d’Andalousie.

Benarrabá : Ruelles, côte, fontaine et bien conservé architecture populaire couvre le clocher couvert par céramique émaillée d’inspiration arabe, symbole de la localité.

Genalguacil : Tous les deux ans cette village de profil montagnard devient en point de réunion d’artistes de plusieur nationalités qui profit les paysages de le Genal pour aspirer ses oeuvres, qui sont donnés á le village en échange de leur hospitalité. Promener par ses rues tordues et blanches est aussi tremper dans le musée plus original du monde. Les perspectives sur le valleé, également, sont l’un de ses plus grands trésors.

– Banadalid : Offre au visiteur, en plus de son village typique, la surprise d’un cimetière enclavé dans la forteresse du village, datant au Ie siècle.

Gaucín : En le vallé du Guadiaro, est située imposante cette villa couronnée par le Chatêau d’Aigle, relique militaire de notre passé musulman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s